Est-ce facile de faire des choix?

J’ai eu une période de ma vie où je disais « Je n’ai pas le choix. » Le pire! Je ne m’entendais pas le dire. Il a fallu qu’un ami me le fasse remarquer. À partir de cet instant, je me donnais trois choix possibles devant les événements qui venaient à moi.


Évidemment, j’ai commencé par des situations « de bases ». Par exemple pour m’habiller le matin, au lieu de prendre le premier vêtement qui me tombait sous la main, je me donnais trois choix possibles et je prenais le temps de voir comment je me sentais intérieurement avant de faire mon choix.


Pour le déjeuner, au lieu de manger mon éternelle rôtie beurre d’arachide, je me disais à voix haute « Ma belle Claudette, qu’est-ce que tu as le goût de manger ce matin? » et j’allais « voir » ce qui m’habitait intérieurement avant de faire mon choix.


En faisant ce simple exercice, j’ai mis plus de « couleur » dans ma vie et lorsque des situations plus difficiles sont apparues, je pouvais faire des choix conscients sans me sentir coincée.


Même si j’avais l’impression de ne pas avoir de choix j’ai réalisé que j’avais le choix de rester dans l’ouverture et d’accueillir ce qui était présent au lieu de rechigner.


Je vous souhaite de faire vos propres choix, d’y mettre votre couleur!


Claudette Tourigny